Royaume du Maroc - A propos de la mission - Plan du site - Liens utiles
 Discours royaux
 Séminaires
 Candidature du Royaume du Maroc au Conseil des Droits de l'Homme 2014 -2016
 
 Communiqués
 Séminaires sur l'initiative Marocaine d'autonomie pour le Sahara
 Parachèvement de l’intégrité territoriale
 Grandes thématiques



UNITAR

I- PRESENTATION :

L’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) a été établi conformément aux résolutions 1934 (XVII) et 42/197 de l’Assemblée générale, en date des 11 décembre 1963 et 11 décembre 1987, afin d’aider l’Organisation des Nations Unies, grâce à ses activités de formation et de la recherche, à atteindre plus efficacement ses objectifs principaux, en particulier pour ce qui est de maintenir la paix et la sécurité et de favoriser le développement économique et social.

Présidé par le Maroc depuis Avril 2004, le Conseil d’administration de cette Institution est établi conformément à l’Article 3 du Statut de l’UNITAR sur une large base géographique.

Le Conseil est constitué d’onze membres au moins (et trente au plus) qui sont nommés par le Secrétaire général, pour un mandat de 3 ans, après consultation du Président de l’Assemblée générale et du Président du Conseil économique et social. Les Membres Ex-Officio du Conseil d’administration sont : le Secrétaire général des Nations Unies, le Président de l’Assemblée générale, le Président du Conseil économique et social et le Directeur général de l’UNITAR.


II – LE MANDAT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’UNITAR :

Conformément à l’alinéa 2 de l’article III du statut de l’UNITAR, le Conseil d’administration a pour mandat de :

1/ Définir les principes et les politiques qui régissent les activités et le fonctionnement de l’Institut ;
2/ Fixer les conditions et procédures concernant :

i – L’utilisation des ressources du Fonds général et du Fonds de réserve pour le fonctionnement de l’Institut conformément aux priorités arrêtées par le Conseil ;
ii- La réception et le décaissement des dons à des fins spéciales ;

3/ Examiner et approuver le programme de travail et adopter le budget de l’Institut sur la base des propositions dont il est saisi par le Directeur général, y compris tous nouveaux programmes que le Secrétaire général ou des gouvernements peuvent proposer par l’intermédiaire de l’Assemblée générale, dans les limites des ressources financières disponibles ;
4/ Examiner, dans le cadre de l’établissement du programme et du budget, la composition et la structure des effectifs de l’Institut à financer par le Fonds général, en vue de les ajuster en fonction des ressources financières disponibles et des activités liées au programme de l’Institut ;
5/ Fixer les conditions d’admission des participants aux programmes, cours et réunions de l’Institut ;
6/ Faire toutes recommandations qu’il juge nécessaires ou utiles à la bonne marche de l’Institut.

III- LES ACTIVITES DE L’UNITAR :

Au cours de ces dernières années, les activités de l’UNITAR dans les domaines de la formation, du renforcement des capacités et de la recherche sur les méthodologies de la formation se sont rapidement élargies, sous deux chapitres très étroitement imbriqués : la gestion des affaires internationales et le développement économique et sociale.

Les programmes de formation et de renforcement des capacités aux affaires internationales touchent à la négociation et à la diplomatie multilatérale, l’instauration de la paix et la résolution des conflits, les migrations, la reconstruction post-conflit, etc…

Dans le domaine des Technologies de l’information et de la communication (TIC), les activités sont très diversifiées, de la formation de base, en passant par des ateliers thématiques sur la « e-diplomatie » ou la « e-démocratie », jusqu’à des aspects beaucoup plus sophistiqués comme le suivi de l’environnement par les systèmes d’information géographique et l’Internet ou l’utilisation d’images satellitaires pour faciliter la prise de décision lors de crises humanitaires. Le programme de formation en matière de Compétences contre le Sida est l’initiative la plus récente, basée sur le concept de l’identification et du partage des connaissances.

Les programmes sont très diversifiés mais s’efforcent tous de satisfaire les besoins identifiés par les partenaires, qu’ils soient bénéficiaires ou bailleurs de fonds. En outre, chaque programme particulier développe des liens privilégiés de synergie avec les autres activités en cours. Des informations complètes et régulièrement mises à jour sont disponibles sur le site web :www.unitar.org